Ahouach-association

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Prochaine mission dans la vallée de l’Oussertek du 17 au 23 septembre menée par Pédiatres du Monde et composée de deux pédiatres, un médecin généraliste, deux sages femmes et une infirmière. Continuez à nous soutenir !

Nord Eclair du samedi 7 juin 2008

 

 

M A R O C 

DES NOTES POUR SOIGNER LES MAUX 

Le Collège Communautaire accueille ce soir un concert pas comme les autres, puisqu’il doit aider au financement d’un centre de soins dans le Haut Atlas marocain. A l’origine du projet, Isabelle Demeyère a vécu un an au rythme des saisons dans cette vallée reculée 

            C’est l’histoire d’une rencontre…entre une Européenne fana de randonnée et une communauté agricole d’une vallée inaccessible du haut Atlas. Au début des années 1990, Isabelle Demeyère gravit les pentes du Toubkal, dans le Haut Atlas. Une révélation. Elle tombe amoureuse d’une vallée encaissée, la vallée des Aït Oussertek, à 80 kms au sud de Marrakech. Les villages ne sont accessibles qu’à pied ou à dos de mulet… L’année suivante, elle repart mais cette fois, c est pour y vivre. Elle s’est donnée une année pour suivre une famille dans son quotidien.

            Elle quitte son travail de journaliste et s’installe à Tidli, un des cinq villages de la vallée, dans une famille de neuf enfants, se pliant à toutes les tâches agricoles. « J’ai été accueillie comme la dixième. J’ai fait toutes les moissons avec eux, j’allais chercher le bois, je gardais les vaches… » Elle apprend le berbère, vit, rit et pleure avec eux.

« Quand j’étais là-bas, deux femmes sont mortes en couches. Il manque une asepsie basique. Ils font tous les travaux agricoles avec des outils à main, beaucoup de plaies s’infectent, raconte t-elle. J’ai vu des gens avec la gangrène, la situation était digne de nos campagnes au début du XIXème siècle ».

            A l’époque, sous Hassan II, il ne fait pas bon aider les Berbères. Le roi entend gommer tous les particularismes. Isabelle Demeyère finit par rentrer en France. Mais, entre temps, elle est tombée amoureuse d’un berbère. Elle est très vite happée par la vie. Mari, bébé, boulot. Elle trouve quand même le temps d’écrire son livre « Ahouach, quatre saisons chez les Berbères » qui est publié en 1999 aux Editions de l’Aube.

            « AHOUACH, c’est le nom d’une danse qu’on fait dans les moments heureux : mariages, moissons, bonnes récoltes, etc… C’est le signe positif fort pour les gens » explique la jeune femme.

            Entre temps, l’arrivée de Mohammed VI au pouvoir change la donne. Il reconnaît l’existence du peuple berbère,fait électrifier la vallée… Et Isabelle Demeyère peut enfin rendre aux habitants tout ce qu’ils lui ont donné… En janvier dernier, avec Mohammed Hammani, son oncle, qui est aussi kiné, elle crée l’Association AHOUACH, avec pour projet de créer un dispensaire dans la vallée et d’embaucher une infirmière. Hélas, le chantier reste en stand-by faute de financements. Une succession de hasards viendront à la rescousse. Une rencontre avec les responsables de la fondation Anber à Bondues tout d’abord. Emballés par le projet, il lui octroient la somme de 25 000euros. Le Kiwani’s Club de Mouvaux et la Fondation Espoir à Maroeuil complètent la somme.

            Les travaux ont débuté lundi.

En avril dernier, elle ouvre un compte sur place et recrute le maçon. « Les travaux ont commencé lundi » annonce t-elle le regard pétillant. Reste à trouver les financements pour le salaire de l’infirmière, les médicaments et le matériel.

Nous sommes en contact avec le Croissant Rouge marocain, l’équivalent de la Croix Rouge et des associations comme Médecins du Monde pour récupérer du matériel, car chez nous, on jette beaucoup de choses encore valables ».  A terme, il s’agira aussi de financer l’achat d’une voiture.

            Une motivation supplémentaire pour ne pas manquer le concert de ce soir, au collège communautaire. Au programme : compositions du groupe « Les oiseaux de Passage », chansons françaises, Brel… A partir de 20h !

Isabelle DUPONT : Nord Eclair du samedi 7 juin 2008

icon Nord eclair 7 juin 2008