Ahouach-association

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Prochaine mission dans la vallée de l’Oussertek du 17 au 23 septembre menée par Pédiatres du Monde et composée de deux pédiatres, un médecin généraliste, deux sages femmes et une infirmière. Continuez à nous soutenir !

Mission médicale du 19 au 26 juin 2014

RAPPORT DE MISSION de l’Association AHOUACH

avec son partenaire « Pédiatres du Monde »

Vallée de l’Oussertek

du 19 au 26 juin 2014

par Pascale et Isabelle Demeyère


Membres de l’équipe :

  • Dr Isabelle Malgras, Chef de mission
  • Dr Antoine Burguet,  pédiatre (PdM)
  • Houssain Idali, infirmier, président d’Ahouach
  • Mohamed Hammani, kiné, vice-président d’Ahouach
  • Marylène Mauny, infirmière (PdM)
  • Vincent De Oliveira, vidéaste
  • Véronique Baudry, webmaster d’Ahouach
  • Pascale Demeyère, secrétaire d’Ahouach
  • Isabelle Demeyère, trésorière d’Ahouach

La Mission de l’inauguration !

Cette mission de juin 2014 a été toute particulière car placée sous le signe de l’inauguration de notre centre de soins. Il s’agit, comme l’ont expliqué les autorités présentes le 24 juin 2014, d’une « première » inauguration. En attendant qu’un poste soit dévolu entièrement à notre dispensaire, les deux infirmières en poste à Takhfist, Malika Halimi et Salma Mosameh, font se déplacer les lundi et mardi tous les quinze jours permettant un premier accès aux soins à la population, jusque là inédit dans la vallée. C’est le Dr Mouzdahir, délégué à la Santé du Haouz, qui a fait cette proposition, qui rend désormais active la convention de partenariat de mars 2012 unissant l’Association Ahouach au ministère de la Santé du Maroc.

En annexe, les comptes-rendus médicaux des Dr Burguet, pédiatre, et Malgras, généraliste

Ci-dessous, plus prosaïque, le journal de la mission…

 

Jeudi 19 juin 2014 :

Arrivée de Mohamed Hammani vice-président, Isabelle Demeyere trésorière, Véronique Baudry et Pascale Demeyere, secrétaires. Accueillis à Marrakech par Houssain Idali, notre président, nous prenons la route immédiatement après être passés chercher les médicaments commandés à la pharmacie.

Nous arriverons vers 21 h 30 au dispensaire d’IMZOUGH après 2 h de route dont une heure de piste.

Marche d’approche dans l’obscurité sous le ciel étoilé… La mission peut commencer !

Nous retrouvons au dispensaire Isabelle Malgras et Vincent De Oliveira, arrivés la veille. Isabelle a mis à profit cette avance pour faire le tri des médicaments qui restaient de la dernière mission et passer la commande que nous avons ramenée en voiture. Nous y ajoutons le petit complément de médicaments ramené dans nos valises que nous prévoyons d’installer, dès l’ouverture le lendemain.

Echanges pour l’organisation de la journée du lendemain (horaires, accueil des patients,…).

Souper – coucher

_________________________________________________________________________________________

Vendredi 20 juin 2014 :

Démarrage difficile : douche froide (problème de branchement électrique).

Heureusement, un électricien appelé en renfort vient relier définitivement le tableau au dispensaire pour alimenter le bâtiment. Il installera les globes extérieurs. Le bâtiment est fin prêt pour l’inauguration !

Pascale et Véronique se consacrent au montage complexe du bureau du médecin reçu dans la cadre de la dotation en équipement.

C’est le jour de la prière, c’est très calme et les consultations ne commenceront qu’à 16 h.

Cette absence de patients est étonnante mais Hassan Baghaz, président de l’Association ANNOUAR, notre partenaire, nous en donne les raisons : l’école est finie depuis déjà trois semaines alors qu’à l’habitude, nous en profitons pour faire monter en consultation chaque classe.

De plus, nous sommes au cœur de la saison des moissons que tout le monde se presse d’achever avant le début du ramadan qui va démarrer la semaine suivant notre départ.

Nous entendons très tôt le matin les femmes partir aux champs en chantant et nous les observons travailler dur. Elles viendront, tout au long de la semaine, consulter en seconde partie d’après-midi.

48 patients seront examinés (enfants et adultes).

Nous terminerons à 20h.

Antoine Burguet, Pédiatre néonatalogiste au CHU de Dijon est arrivé avec Marylène Mauny, infirmière à la retraite.  Ils sont les deux membres de Pédiatres du Monde qui nous accompagnent dans cette mission. Nous sommes au complet !

Belle soirée tous ensemble autour d’un bon repas confectionné par Khadouj Idali

_________________________________________________________________________________________

Samedi 21 juin 2014 :

9 h : nous sommes opérationnels ; nous bénéficions encore et toujours de deux traducteurs dévoués et fidèles : Mohamed Ait Tazart (également cuisinier), Mohamed Youzalem et bien sûr, Hassan Baghaz.

9 h 20 : premiers patients : 3 enfants

Puis 60 patients défileront tout au long de la journée pour terminer à 19 h.

La soirée sera riche en échanges et conseils pour appréhender le lendemain.

_________________________________________________________________________________________

Dimanche 22 juin 2014 :

19 patients.

Nous sommes consternés par le cas d’un jeune diabétique de 20 ans, sous insuline, mais qui n’arrive pas à bien se soigner et qui est en train de perdre la vue…

Son cas avait déjà été évoqué lors de nos précédentes missions ; question posée de l’achat d’un frigo pour conserver l’insuline dans cette famille de Gliz où le père est diabétique, ainsi qu’un frère aîné, mieux pris en charge que le plus jeune car travaillant en ville. Un autre frère est décédé. Nous décidons de tout mettre en œuvre pour que ce jeune homme bénéficie de soins appropriés à son cas…

L’après-midi sera calme. Nous terminerons la journée par deux visites à domicile à Gliz : un vieillard, qui vient de se faire opérer de la cataracte dans le cadre de l’opération d’envergure d’interventions menée à l’Oukaïmeden par notre partenaire l’association ANNOUAR. Nous rendons également visite à une dame handicapée légère qui ne quitte guère sa petite chambre mais qui va bien...

_________________________________________________________________________________________

Lundi 23 juin 2014 :

10 h : on part tous à TIDLI avec la mule chargée de sacs de médicaments. Des consultations sont prévues à la petite école comme à chaque mission. Dès notre arrivée, les femmes et les enfants affluent.

Durant 6 heures, 60 patients seront examinés.

Retour dans la nuit à 21 h 30 au dispensaire à IMZOUGH sous la pluie….

_________________________________________________________________________________________

Mardi 24 juin 2014 : Jour J : Inauguration du dispensaire !

Derniers préparatifs : pose de la plaque qui liste les noms des mécènes qui ont financé la construction du bâtiment : la Fondation AnBer, le sénateur Ivan Renar au titre de la réserve parlementaire et le Kiwanis Club international.

Quelques personnes se présentent pour consulter mais nous devrons leur demander de revenir l’après-midi car les autorités arrivent pour l’inauguration.

Les premiers arrivés sont le Pr Bouskraoui, chef du service pédiatrie du Centre hospitalier de Marrakech, membre de Pédiatres du Monde, relais indispensable à Marrakech qui soutient notre action depuis le premier jour ; le Pr Brahim Idali, né à Imzough, aujourd’hui anesthésiste réanimateur à Casa, qui a fait l’aller /retour pour être là ce jour. Arrivent ensuite M. Abdelkader Mouzdahir, délégué à la Santé du Haouz, accompagné de M. Abdellah Moulay, conseiller technique. Nous faisons la connaissance de Malika Halimi et Salma Mosameh, les deux infirmières en poste à Takhfist, affectées deux jours (lundi et mardi) toutes les deux semaines. Arrivent ensuite les représentants des autorités marocaines : M. Abdeslam Mrini, secrétaire général de la Province du Haouz et M. Mohamed Loiskari, Chef du Cercle d’Asni.

L’inauguration peut commencer !  Nous faisons la visite des lieux sous la houlette du Dr Mouzdahir.

M. Mrini prendra la parole longuement nous félicitant pour notre projet et nous invitant à développer un projet similaire dans une autre vallée ! Il donnera par ailleurs ordre à ses services d’améliorer l’état de la piste…

Le Dr Mouzdahir et le Prs Bouskraoui et Idali ainsi que Malika et Salma restent déjeuner, ce qui nous  permet d’échanger sur les modalités de cette nouvelle organisation avec également les membres de l’association ANNOUAR. C’est par eux que passera l’information à la population des jours de présence des deux infirmières. C’est Hassan Baghaz qui fera le lien sur place avec le transporteur de l’Ourika qui viendra tous les quinze jours chercher et ramener les deux infirmières. C’est l’association  Ahouach qui prend en charge ce transport.

Nous comprenons que Malika et Salma sont un peu inquiètes de savoir comment vont se dérouler ces deux jours dans notre vallée. Nous tentons de les rassurer…

Les débats sur l’apport de notre association Ahouach dans la vallée sont passionnants….

Après 16 h, les patients arrivent. Il y aura 29 consultations.

Au total, sur ces cinq jours de mission 216 consultations ont été données

_________________________________________________________________________________________

Mercredi 25 juin 2014 :

Nous rangeons le dispensaire. Nous espérons que Malika et Salma trouveront un nouveau sens à leur métier qu’elles commencent tout juste à exercer…

Retour sur Marrakech : nous laissons à l’Oukaïmeden Marylène, Isabelle et Vincent qui affine son reportage « photos » et « vidéos » sur cette mission pas comme les autres.

Photos à consulter sur notre site.

Antoine nous accompagne, il part, comme nous le lendemain matin très tôt.

Jeudi 26 juin 2014 : Retour sur Lille, via Bruxelles, sur Besançon via Dijon…

La grève des aiguilleurs du ciel est terminée…




 

ANNEXE : Rapport de la Mission du 19 au 26 Juin 2014, vallée de l’Oussertek.

Rédigé par Antoine Burguet Pédiatre néonatalogiste CHU de Dijon, au nom des membres  de la mission de Juin 2014

 


 

L’époque : Cette mission de Juin 2014 vient compléter les missions de l’automne 2009, des Printemps et Automne 2011 et 2012. La dernière mission PDM remonte à Octobre 2012, la dernière mission médicale Ahouach remonte à Avril 2013 … Les missions de Printemps surviennent avant la transhumance vers les bergeries du col de  l’Oukaïmeden, et les missions d’automne après cette transhumance. On ignore dans quelle mesure cette transhumance vient modifier l’état de santé des enfants. On sait que l’altitude élevée du plateau (2700m) génère bon nombre d’affections ORL chez les enfants et les femmes, peu habitués à y monter régulièrement.

La météo : plutôt fraîche cette année, avec du brouillard ou des nuages bas... Polaire pour tous, Kleenex © pour certains, les moins résistants, les plus âgés.

Les acteurs institutionnels de cette Mission. Au moins trois associations collaborent …

L’association « Ahouach » [1-2] - à l’origine de ce projet de dispensaire, et des missions de santé qui vont avec.

L’association « Pédiatres du Monde (PDM) » [3], présidée par le Dr Jean-Michel Thiron. Le groupe «PDM - Maroc » est coordonné actuellement par le Dr  Mohamed Jernite de Strasbourg, qui vient de prendre cette année le relais de l’action du Dr Anne Avanzi-Gasca (Besançon). Ce groupe « Maroc » de PDM intervient sur deux sites distincts : au nord, celui de la vallée de l’Oussertek et au sud, celui de la palmeraie de Skoura. On ignore dans quelle mesure les besoins et l’état de santé des enfants vivants sur ces deux sites sont distincts ou non.

L’association « Annouar », développée par les habitants de la vallée de l’Oussertek  pour améliorer la logistique et les conditions de vie (adduction d’eau, aménagement des pistes …). Les membres d’Annouar sont un relais indispensable pour l’animation des missions (entre autres, la traduction pour les consultations médicales). Hassan Baghaz est le président de cette association, il a accompagné et animé efficacement toute cette mission avec notamment Mohamed Ait Tazart et Mohamed Youzalem.

Les habitants de la vallée. On estime à 3000 environ, le nombre d’habitants dans la vallée. Ce qui doit correspondre à 600-800 enfants de moins de 15 ans, 200-300 enfants de moins de cinq ans [4].

Le cadre général  des missions médicales PDM - AHOUACH : promouvoir des actions de santé (soins médicaux, mais aussi prévention, éducation à l’hygiène, évaluation de l’état nutritionnel des enfants, dépistage et traitements de l’anémie et des parasitoses) dans cette vallée du Haut-Atlas à l’accès compliqué.

 

Le cadre particulier de cette mission Juin 2014

 

Pour Ahouach, qui sollicite le partenariat de PDM en raison du volume important et de la spécificité de la population pédiatrique, cette mission de juin revêt une importance particulière. Elle voit la concrétisation officielle d’un projet ambitieux ; céder le dispensaire à l’administration marocaine les locaux financés à fonds privés français (fondation, réserve parlementaire…), en échange d’un engagement à financer de façon pérenne le poste d’infirmièr(e) nécessaire au fonctionnement du dispensaire.  L’accès aux soins des habitants de la vallée devrait ainsi s’en trouver grandement facilité [5].

Pour PDM : continuité du suivi pédiatrique des missions précédentes - examen clinique des enfants, dépistage des affections chroniques nécessitant une prise en charge spécialisée, promotion de l’hygiène dentaire, du lavage des mains, traitement les pathologies infectieuses courantes (ORL, cutanées, parasitaires …), et point sur l’état nutritionnel des enfants de la vallées. L’identification de patients « remarquables », c'est-à-dire les enfants dont l’examen révèle l’existence d’une anomalie nécessitant un suivi particulier sur place ou une orientation spécialisée auprès de l’équipe du Pr Bouskraoui au CHU de Marrakech semble être une idée intéressante. Ces enfants « remarquables » devraient être vus à chacune des missions médicales, leur existence connue dès le début des prochaines missions et identifiés rapidement par les deux infirmières en poste au dispensaire deux jours par semaine tous les quinze jours (en attendant un poste à temps complet).

 

Factuellement, le scénario de cette mission ;

 

Une mission relativement courte sur deux sites : Les enfants ont été vus sur deux sites. Le premier site en haut de la vallée, au dispensaire d’IMZOUGH (journées des Vendredi 20, Samedi 21, Dimanche 22 et Mercredi 25). Le second dans l’école de TIDLI, village en contrebas dans la vallée, à une heure de marche environ par des petits chemins de montagne (Journée du Lundi 23 Juin). Les enfants de TINGHAR, qui partagent l’école de TIDLI ne seront pas vus lors de cette mission, l’info n’est pas passée. La journée du 24 a été consacrée totalement à l’inauguration du centre et aux rencontres avec les autorités (voir ci-dessus).

Une mission Hors période scolaire : Contrairement aux autres missions, il n’a pas été possible de bénéficier de l’aide des institutrices. Habituellement, tous les enfants scolarisés sont examinés soit au dispensaire d’IMZOUGH, très proche de l’école de ce village, soit dans l’école de TIDLI, sur le temps scolaire mis à disposition par les institutrices.  Cette façon de faire permet d’évaluer de façon relativement exhaustive tous les enfants scolarisés. Mais en cette fin de Juin 2014, l’année scolaire est déjà terminée. Les enfants qui se présenteront au dispensaire d’IMZOUGH ou à l’école de TIDLI auront été examinés sur une logique plus proche du bouche à oreille et du volontariat. Pas d’exhaustivité dans l’examen d’une «classe d’âge» dans cette mission 2014. Pas non plus d’espace adapté pour les séances d’éducation à l’hygiène (lavage des mains, brossage des dents …  ).

Combien d’enfants ? : Globalement, 140 enfants auront été examinés par deux médecins : le Dr Isabelle Malgras, opérationnelle  dès le Vendredi 20 juin au matin, et le Dr Antoine Burguet arrivé le 20 en soirée en même temps que Marylène, infirmière.  Mais au total, le nombre d’enfants examinés est à peu près le même que lors des autres missions.

Mais ils sont où les bébés ? Cependant très peu d’examens de bébés/nourrissons ont été réalisés. En effet, le temps à disposition relativement court de cette mission de juin 2014 ne nous a pas permis de visiter à domicile ces très jeunes enfants, comme lors de la mission d’octobre 2012 par exemple. Ces visites à domicile permettent d’examiner les bébés, souvent dans une pièce borgne au fond de la maison, parfois à même le sol de terre battue recouvert par un tapis. Le temps de visite est assez long, car cette visite à domicile se termine par une invitation chaleureuse du chef de maison à boire le th

 

Que nous apprend cette mission ?

 

Globalement, les problèmes médicaux rencontrés sont ceux des missions précédentes. Beaucoup de dents cariées, Beaucoup de douleurs abdominales. Tous les enfants ou presque ont bénéficié d’un traitement contre les parasites intestinaux. Deux cures de Zentel ® ont été proposées à chaque enfant, la première dose délivrée lors de la consultation, la seconde remise à la famille après information, mais ce produit buvable est facile d’emploi et bien connu de la population. Le Zentel a été acheté par l’association Ahouach (compter 4 euros x 2 par enfant).

En fin de mission, les enfants ont été traités par Vermox ® don du Dr Brahim IDALI présent le 24 juin lors de l’inauguration. L’utilisation du Vermox ® est un petit peu plus compliquée, puisqu’il s’agit d’un flacon multidose, et qu’il n’y a pas de mesurette dans le conditionnement. Mais les médecins et les enfants sont bien contents de pouvoir bénéficier de la vingtaine de flacons apportés. Peu d’anémie clinique lors de cette mission (deux enfants se sont vus prescrire un traitement martial), le reste des enfants présente plutôt des signes d’hyper globulie physiologique liée à la vie en altitude … Très peu d’infection ORL relevant d’une antibiothérapie (n=2). Pas de gale, pas de teigne, …  surprenant …

On se demande si ce relativement bon état clinique des enfants examinés en ce mois de Juin est lié à la période pré-transhumance ou pas. A étudier ?

Ponctuellement, trois enfants présentent des problèmes médicaux nécessitant un suivi rapproché ou une CS spécialisée à Marrakech. Une enfant 12 ans, pré-pubère repérée depuis trois missions déjà comme un retard de croissance < -3DS, un nourrisson présentant probablement un micro-pénis, un autre nourrisson présentant un strabisme, un nystagmus et probablement une amblyopie débutante… Il est convenu avec Houssain Idali, président d’Ahouach, et le Pr Bouskraoui, que ces enfants bénéficieront d’un transfert commun au CHU de Marrakech pour y être examinés. Lettre en ce sens a été faite au Pr Bouskraoui. Il serait intéressant d’avoir des nouvelles de ces trois enfants lors de la prochaine mission (NB - enfant « remarquable », on peut tout à fait préférer une autre terminologie)

Le Message de la mission 2014 -  Si l’on compare l’état de santé des enfants de la vallée de l’Oussertek avec les normes OMS, il apparait un retard du rapport taille/âge, retard deux fois plus élevé qu’à Skoura où PdM a recueilli les mêmes données. Si la malnutrition n’existe plus au Maroc, il semble qu’un problème alimentaire subsiste dans la vallée, problème lié sans doute à un défaut d’apport en protéines animales sur lequel nous pouvons travailler.

Les apports protidiques d’origine végétale sont très probablement couverts de façon satisfaisante dans la vallée où les cultures s’étalent en terrasses. L’apport protidique d’origine animale est par contre possiblement insuffisant chez l’enfant en croissance rapide. Les vaches ne produisent que peu de lait, les chèvres et les moutons ne sont consommés que lors des fêtes, les lapins ne survivent pas (prédateurs et maladies) … Restent les volailles (œuf et viande), mais si les poulaillers existent, il semble que leur qualité  pourraient être grandement améliorés.

Reste également l’éventualité d’une supplémentation protidique comme fait au Cambodge (cf mission PDM, Dr F Vié Le Sage).

La mission de Juin 2014 s’inscrit dans une logique réfléchie et pérenne des missions médicales où collaborent Ahouach, PDM et les services de santé marocains. Elle soulève de nombreuses pistes de réflexions : Ahouach et PDM détiennent des informations d’ordre épidémiologiques qu’ils peuvent mettre à disposition du Pr Bouskraoui et de ses étudiants s’ils le souhaitent …

 

Références :

1] http://www.ahouach-association.fr

2] Ahouach : Quatre saisons chez les Berbères - Isabelle Demeyere - Editions de L’Aube

3] http://www.pediatres-du-monde.org/

4] http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMPagePyramide?codePays=MAR

5] http://www.ahouach-association.fr/actualites/missions-medicales/99-mission-medicale-du-21-au-28-avril-2013

6] http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2865942/pdf/pch15091.pdf