Ahouach-association

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Prochaine mission dans la vallée de l’Oussertek du 17 au 23 septembre menée par Pédiatres du Monde et composée de deux pédiatres, un médecin généraliste, deux sages femmes et une infirmière. Continuez à nous soutenir !

Mission médicale du 17 au 24 avril 2015

 

 

 

 

RAPPORT MISSION AHOUACH

AVRIL 2015

 

 

 

 

Par le Dr Malgras Isabelle

 

 

La mission s’est déroulée du 17 au 24 avril 2015.

L’équipe était composée  de : Houssaïn IDALI (président de Ahouach)

Isabelle MALGRAS (médecin généraliste)

Michèle BOUCHET (sage-femme)

Véronique MORIN (infirmière)

Marie Ange CHAPERON (secrétaire bénévole)

L’accueil fut assuré par H. IDALI le vendredi 17 /4 au soir chez lui à l’Oukaïmeden , puis nous avons atteint la vallée Oussertek le samedi 18 en matinée

 

 

En 5 jours nous avons assuré des consultations au dispensaire et chez l’habitant, distribué des vêtements  et organisé 2 séances de prévention pour la santé avec Mme FARIZ Fatiha (institutrice ) auprès des jeunes filles de l’école .

Une journée a été réservée au village de Tidli afin d’approcher la population qui  ne vient pas facilement au dispensaire . D’habitude nous consultons dans l’école mais cette fois , nous n’avons pas eu l’autorisation. Aussi, un habitant du village a mis à notre disposition, sa maison

 

 

RAPPORT  MEDICAL

 

1)    les consultations infantiles :

115 enfants ont été vus  dont 43 à Tidli  et  40 à Imzough : 41 garçons /74 filles

24 en dessous de 3 ans

50 entre 3 et 11 ans

41 entre 11 et 18 ans

Les principales pathologies rencontrées sont :

les problèmes dentaires : la majorité des enfants  ont des caries , 32 en souffrent (simple douleur ou infection)

les problèmes gastro-entérologiques : 43 motifs de consultation pour douleur abdominale,diarrhée ,épigastralgie ou parasitoses avérées

les infections ORL :18 cas (otite ,angine ou simple rhinopharyngite )

 

D’une manière générale les enfants de cette vallée sont petits en taille et  en sous poids, mais   nous en avons retenus 5 en  particulier ,qui étaient en hypotrophie et en retard psycho moteur.

Nous constatons une amélioration concernant la prise de conscience du brossage de dents.

Nous ne constatons pas d’amélioration concernant les parasitoses intestinales .Nous les traitons

à chaque mission mais les enfants se réinfestent étant donné leur mode de vie et les règles

d’hygiène toujours si peu respectées

 

 

 

 

2)     les consultations adultes :

84 adultes ont été vus dont 26 à Imzough et 26 à Gliz : 74 femmes /10 hommes

22 en dessous de 30 ans

35 entre 30 et 50 ans

26 au dessus de 50 ans

(2 dont on ne connait pas l’âge exact)

Les principales pathologies rencontrées sont :

les céphalées : 36 cas pour lesquels on ne retrouve pas toujours l’étiologie (  2 cas d’HTA avérée cette fois) (cela représente 43% des adultes vus) mais beaucoup de femmes sont anémiées et certains ont des problèmes de vue qui ne sont pas corrigés

les problèmes gastro-entérologiques :18 motifs de consultations sur 84 (cela représente 21%) les épigastralgies viennent en tête ,puis les douleurs du flanc G  (nous n’avons pas encore eu la possibilité de dépister les hémoglobulinopathies dans cette population ,qui pourraient eventuellement être une des causes de douleur splénique…)

les TMS :23 motifs de consultations (cela représente 27%) surtout pour lombalgie ,en partie liés aux durs labeurs physiques que supportent les femmes quotidiennement.

 

 

 

 

3)     la prévention pour la santé

En concertation avec l’institutrice ,Mme Fatiha Fariz,il a été décidé de créer 2 groupes de jeunes

filles  avec lesquelles notre sage femme et notre infirmière  ont communiqué sur l’appareil

génital féminin et la contraception, en laissant à la fin de chaque séance (1 heure) un temps pour

répondre à leur questions.

 

 

 

4)     Conclusion :

 

Nous n’avons pas reçu beaucoup de villageois durant cette mission contrairement aux missions précédentes.

Les hommes sont toujours difficiles à voir étant donné leurs occupations.

Nous voyons très peu de personnes âgées (c’est-à-dire >70ans, nous avons demandé à les examiner au domicile mais on nous a répondu, qu’en fait, il y en avait très très  peu !).

En ce qui concerne les femmes enceintes, beaucoup accouchent, à présent, à la maternité d’ Asni, par contre le suivi des grossesses n’est pas encore bien assuré ainsi que le suivi des nourrissons une fois les femmes rentrées dans la vallée.

Nous n’avons reçu que 2 adultes diabétiques. Le traitement est toujours aléatoire et dépend des moyens financiers et de la possibilité d’aller à la ville la plus proche pour se ravitailler en médicaments.

En ce qui concerne la population infantile, beaucoup d’efforts encore pour améliorer l’état dentaire et permettre à un dentiste de venir régulièrement dans notre dispensaire pour dispenser ses soins (trouver un financement pour installer un fauteuil  fait partie de nos projets prioritaires !)  , et pour améliorer l’hygiène de vie des familles.

 

Les villageois ont décidé d’organiser une belle soirée la veille de notre départ et nous  avons pu danser « Ahouach » une nouvelle fois.

Cette danse, dont notre Association porte le nom, est toujours un beau moment de   reconnaissance mutuelle et nous donne envie d’améliorer encore et toujours notre projet.